Association Technique Maritime et Aéronautique

Numéro : 2172 - Année : 1991

Comportement à l'érosion de cavitation des cupro-aluminiums complexes

J.-L. HEUZE, SERVICE TECHNIQUE DES CONSTRUCTIONS ET ARMES NAVALES (STCAN), GROUPE MA TER IAUX ET STRUCTURES NAVALS (MSN)
B. MASSON, SERVICE TECHNIQUE DES CONSTRUCTIONS ET ARMES NAVALES (STCAN), GROUPE MA TER IAUX ET STRUCTURES NAVALS (MSN)
A. KARIMI, INSTITUT DE GENIE A TOMIQUE, ECOLE POLYTECHNIQUE FEDERALE DE LAUSANNE

 

La résistance à l'érosion de cavitation des nuances marines de cupro-aluminium CuAI9 NiS Fe4 et CuAI9 Ni3 Fe2. a été étudiée à l'aide d'un générateur de vortex cavitant. Comparaison avec la nuance binaire CuAI 9 et les nuances monophasées CuAI 6 et CuAI 2. Le cuivre pur Cu-c2 est utilisé comme référence. Des examens au microscope optique, au Microscope Electronique à Balayage et au Microscope Electronique à Transmission ainsi que des essais de microdureté sur coupe ont été effectués. Les CuAI complexes sont beaucoup plus résistants que les CuAI monophasés ou que les aciers inoxydables austénitiques comme le 316L.

Le mécanisme d'érosion des alliages monophasés est essentiellement gouverné par le durcissement de la phase a. En ce qui concerne les cupro-aluminiums complexes au fer et au nickel, la résistance à l'érosion de cavitation est liée à la fois au durcissement de la phase a ainsi qu'au type, pourcentage et distribution des phases intermétalliques Kappa présentes dans l'alliage.

Promotions
0,00 €
0,00 €
6,00 €

Expédition : 8 jours

Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet