Association Technique Maritime et Aéronautique

Numéro : 2434 - Année : 2004

L'aluminium dans la construction navale et dans l'offshore

Christian V ARGEL, Expert en corrosion de l'aluminium – (France)

 

Le développement des applications marines de l'aluminium n'a cessé de progresser depuis plusieurs décennies dans la construction navale et, plus récemment, dans l'offshore.

Dès qu'il s'agit d'alléger un navire, les architectes navals et les bureaux d'étude pensent à l'aluminium et ceci est vrai depuis la dernière décennie du 19ème siècle.

En plus de sa capacité d'alléger (de l'ordre de 50 %, par rapport à l'acier, pour une coque de navire ou pour une structure offshore), l'aluminium présente d'autres atouts décisifs tels que son excellente tenue à la corrosion en milieu marin qui le dispense de protection, hors des oeuvres vives, quand il faut éviter les bio salissures marines.

La disponibilité de profilés aux formes fonctionnelles contribue à simplifier les assemblages donc à réduire l'écart de coût par rapport à l'acier tout en améliorant l'esthétique des structures.

Les progrès de la métallurgie de l'aluminium ont permis d'augmenter les performances des alliages d'aluminium destinés à la construction navale. L'amélioration continue des procédés de soudage à l'arc et le développement des autres modes de soudage (laser et friction) et également l'assemblage par collage ont été depuis deux décennies les vecteurs décisifs. de l'innovation en construction navale, en particulier pour les navires rapides.

La question de tenue au feu de l'aluminium étant maintenant traitée avec beaucoup plus de sérénité, aucune prévention à l'encontre de ce matériau n'est plus possible au point d'ailleurs que l'aluminium commence à pénétrer dans l'offshore, les quartiers de vie par exemple.

La construction de navires rapides en aluminium de 80 mètres et plus, leurs conditions sévères d'exploitation ont fait apparaître les problèmes de fatigue jusque là ignorés sur les navires de plus petite taille. L'aluminium est également concerné par la tenue en fatigue des structures métalliques soudées soumises à chargement variable.

La maîtrise des problèmes de fatigue passe d'abord par la conception des assemblages. Elle dépend de la qualité d'exécution des soudures. La facilité d'utiliser des profilés en aluminium offre aussi des solutions élégantes à ce problème.

Promotions
0,00 €
0,00 €
6,00 €

Expédition : 8 jours

Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet