Association Technique Maritime et Aéronautique
Panorama maritimes > 20162015201420132012

La Marine Militaire

Les prises de commandes en 2014 ont été fructueuses pour l’industrie française de la construction navale militaire. On peut noter :

  • La vente à l’Egypte en juillet 2014 de quatre corvettes de type Gowind, la première devant être construite à Lorient par DCNS, les trois suivantes localement dans le cadre d’un transfert de technologie,
  • Les négociations avec l’Egypte qui aboutiront en février 2015 par la vente d’une frégate FREMM, qui, pour des raisons de délais, sera prélevée sur la série en cours de construction pour la France,
  • La commande du De Grasse, quatrième sous-marin nucléaire d’attaque du type Barracuda, notifiée à DCNS en septembre 2014,
  • Le contrat remporté par PIRIOU et DCNS début 2014 pour la fourniture de trois navires hauturiers multimissions (B2M), avec une option pour un quatrième, et des prestations de maintenance associées,
  • Un contrat de maintenance des onze chasseurs de mines de la Marine nationale basés à Brest et Toulon,
  • Un contrat de maintenance des systèmes de communication haute fréquence en service sur les navires de la Marine.

Le chiffre d’affaire de 2014 pour DCNS s’élève à 3,1 milliards d’euros, il est légèrement inférieur à celui de 2013 (3,3 milliards d’euros).

1- Activité de DCNS

L’activité de construction pour les besoins de la Marine Nationale peut être résumée ainsi:

  • Poursuite à Lorient de la réalisation du programme des frégates multimissions FREMM (achèvement de la Normandie, départ pour essais de la Provence, mise à flot de la Languedoc),
  • Poursuite à Cherbourg et Indret de la réalisation du programme de sous-marins Barracuda pour la Marine Nationale (démarrage des essais sous vapeur du module appareil propulsif du Suffren, achèvement de la coque du Duguay-Trouin, réalisation des tronçons de coque du Tourville)
  • Poursuite des études amont destinées au futur moyen océanique de dissuasion à l’horizon 2030 le SNLE 3G.
  • L’entretien des bâtiments de surface et des sous-marins représente toujours une charge importante pour DCNS et les industriels du secteur. On citera pour 2014, à titre d’exemple, la maintenance et la préparation de l’arrêt technique majeur du porte-avions Charles de Gaulle, la poursuite des travaux d’adaptation du SNLE Le Triomphant au missile M51, l’entretien de la flotte des navires de premier rang de la Marine Nationale.

Concernant l’exportation, l’année écoulée a été marquée par les activités suivantes pour DCNS :

  • Dans le cadre des contrats passés avec un transfert de technologie, poursuite du développement et de la construction des sous-marins Scorpène au Brésil et en Inde. Le premier Scorpène indien est pratiquement assemblé et sera prochainement mis à flot.
  • Poursuite des études de conception de corvettes de type Gowind pour la Malaisie.
  • Achèvement et essais par STX France des BPC pour la Russie, mais la livraison des bâtiments est suspendue par le gouvernement français pour des raisons de géopolitique liées aux évènements en Ukraine,
  • Livraison de la frégate FREMM Mohammed VI au Maroc.

2- Autres chantiers

L’activité des autres industriels en 2014 est résumée ci-après :

  • PIRIOU : contrat d’acquisition de deux patrouilleurs hauturiers destinés à la Marine Nationale Gabonaise.
  • CMN : 2014 a été également une année fructueuse sur le plan commercial à l'export. CMN faisant partie des industriels bénéficiaires du contrat d'aide à l'armée libanaise (Donas) négocié entre l'Arabie Saoudite et la France. Un contrat-cadre a été signé début novembre 2014 entre les deux pays.
  • SOCARENAM : livraison de deux patrouilleurs de 53m pour la marine belge.

3- Salon

L’année 2014 a été marquée par le traditionnel salon Euronaval qui s’est déroulé au Bourget fin octobre.

DCNS y a révélé à cette occasion plusieurs innovations importantes :

  • XWIND 4000 et SMX-Ocean, deux nouveaux « concept-ships », véritables concentrés des principales innovations du Groupe respectivement dans le domaine des systèmes navals de surface et des sous-marins,
  • Passerelle du futur, nouveau concept de passerelle de commandement de navire de combat.

4- Marine nationale

L’année 2014 a aussi été marquée par de nombreuses interventions des Armées en opérations extérieures sur plusieurs théâtres (Mali, Tchad, Irak), ce qui a entrainé des dépenses supérieures aux prévisions. En conséquence, le gouvernement a envisagé en 2014 des projets de type « location d’équipements militaires » (dont des frégates FREMM) pour tenter de réduire le niveau des investissements ; mais ces projets ont été abandonnés en 2015, le gouvernement s’engageant à faire des efforts particuliers pour conforter le budget de la Défense.

Au niveau européen, il est à noter que le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a finalisé en 2014 l'acquisition des chantiers navals TKMS AB situés en Suède (ex KOKUMS) et qui appartenaient jusque-là à l’industriel allemand Thyssen Krupp.

 

Corvette Gowind Egypte


Sous-marin Scorpene Indien


Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet