Association Technique Maritime et Aéronautique
Panorama maritimes > 20172016201520142013

Les Energies Marines Renouvelables

1- Situation actuelle

L’Europe est le champion de l’éolien offshore avec 10,3 GW de production pour seulement 0,7GW dans le reste du monde. L’éolien offshore reste néanmoins marginal par rapport à l’éolien terrestre avec 318 GW installés.

De nombreux pays hors d’Europe s’intéressent à l’éolien offshore ; Chine, Japon, Australie, Chili … mais c’est l’Europe du Nord qui regroupe les 2/3 du parc éolien offshore installé en moyenne à 30 km des côtes et dans 20 à 40m d’eau.

2- Maturité technologique

L’éolien offshore « posé » est désormais mature avec un retour d’expérience important. L’éolien flottant est en phase de prototypage.

L’énergie hydrolienne relève maintenant de technologies relativement mures  quoique réservée à des zones bien précises.

Les autres formes d’énergies marines relèvent de la R et D  et peut-être bientôt pour certaines de prototypage (thermique)

3- La mobilisation de l’industrie en France

Les acteurs se préparent à l’équipement des champs marins ouverts à l’exploitation d’éoliennes ; Le Tréport, Fécamp, Coursseule sur Mer, Saint Brieuc, Saint-Nazaire et Yeu (installations prévues entre 2016 et 2023).

General Electric a construit une usine dédiée près de Saint-Nazaire et dispose également d’une usine de montage à Cherbourg.

Areva-Adwen a déjà une base industrielle en Allemagne et développe également une base industrielle en France.

STX France dispose d’une offre logistique de préparation et de maintenance des éoliennes.

4- Les débuts de l’éolien flottant

Des essais ont eu lieu aux USA en 2013 et au Portugal pour tester le comportement d’une plateforme flottante ; c’est le projet Windfloat.

En France, il y a le projet d’un prototype au large du Croisic.

Une éolienne flottante  a vu le jour à Stavanger selon un design de Technip.

DCNS et General Electric ont également des projets.

5- L’énergie hydrolienne

Elle est assez avancée en France avec trois sites majeurs qui sont le passage du Fromveur aux abords de Ouessant, à Bréhat où DCNS a déjà testé une machine de production et dans le raz Blanchard où des fermes sont à l’étude. A l’été 2015 l’hydrolienne D10 de la société Sabelle a été immergée et raccordée au réseau ERDF de l’île d’Ouessant. La machine Open Hydro que DCNS avait déjà testée de façon concluante sur le site de Bréhat a été de nouveau installée en 2016 pour être raccordée au réseau.

6- Autres procédés

Une centrale Energie Thermique des Mers est en cours d’étude par DCNS en partenariat avec Akuo, c’est le projet Nemo qui pourrait donner le jour à une centrale en Martinique en 2020

 

Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet